Le Conseil de la langue française et le scandale des commandites

Ligue québécoise contre
la francophobie canadienne
Porte-parole : Gilles Rhéaume
bienvenue62@hotmail.com
http://sos101.unblog.fr
 
 
Le 4 février 2008
 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

 
Pour publication immédiate
 

Lettre à Jean Charest :

 »Nouvelle membre du CSLF liée au scandale des commandites ? »

Voici le texte intégral de la lettre transmise ce matin au Premier ministre du Québec ?

 »Monsieur le Premier ministre,

Jeudi le 31 janvier dernier, le Conseil des ministres a procédé à des nominations au Conseil supérieur de la langue française.  Parmi ces nominations, celle de madame Sylvia Martin-Laforge intéresse singulièrement la Ligue québécoise contre la francophobie canadienne. Cette dame est la directrice-générale du Quebec community groups network, organisme grassement subventionné par Ottawa (2.7 millions cette année), ce qui nous semble absolument paradoxal. Comment fera-t-elle pour concilier le fait que son salaire soit payé par Ottawa et qu’elle doit en même temps conseiller la ministre responsable de la Loi 101 sur les moyens d’assurer la pérennité du français au Québec ?  Si le QCGN (ou un de ses groupes associés) contestait l’une ou l’autre disposition de la Charte de la langue française, madame Martin-Laforge se retrouverait alors dans une position intenable au plan éthique au Conseil supérieur de la langue française. 

Mais il y a plus troublant encore.  Madame Martin-Laforge a été pendant de longues années (2001-2006), analyste  »senior » (sic), selon son CV, au Bureau du Conseil privé de la reine à Ottawa.  Or il appert, que c’est précisément ce Conseil qui a été

au coeur du tristement célèbre Scandale des commandites. Vous êtes-vous assuré que madame Martin-Laforge n’a été en rien mêlé à ce scandale ?  La question se pose…  Quels furent les dossiers qui lui furent confiés par le Cabinet des ministres fédéraux ?

Notre Ligue est inquiète.  Cette nomination est une première à plusieurs égards.  L’opinion publique québécoise a le droit de savoir qui est cette dame, quelles sont ses appréciations de la Loi 101 et de ses objectifs de francisation du Québec.

Nous vous demandons donc de suspendre sa nomination jusqu’à ce que la lumière soit faite sur ses antécédents et ses intentions.  Quelles mesures seront prises pour que l’éthique soit respectée.  Que fera-t-elle si son groupe conteste la Loi 101 devant les tribunaux ?

Recevez, monsieur le Premier ministre, l’expression de mes sentiments les plus québécois,

Gilles Rhéaume

LQCFC »

-30_

Publié dans : Non classé |le 4 février, 2008 |1 Commentaire »

Vous pouvez laisser une réponse.

1 Commentaire Commenter.

  1. le 7 février, 2008 à 13:34 Lyse écrit:

    Bonjour,

    Je suis à la recherche d’emploi active depuis 4 mois, je suis une Québécoise(« pure laine »). J’ai plusieurs années d’expérience dans mon domaine et j’ai suivi deux cours d’anglais afin de me perfectionner.
    J’ai fait plusieurs entrevues étant donné mon expérience, mon c.v. est attrayant mais dès que l’on aborde le sujet des langues parlées et écrites, eh! bien là tout s’arrête. Oh! désolée, Madame, il nous faut quelqu’un qui parle l’anglais soit le parfait bilinguisme, puisque mes clients (firmes de consultation) sont anglophones.

    Je peux vous assurer, que je suis choquée, je leurs fait part de ce commentaire  » Si personne ne me donne la chance de le pratiquer comment fais-je l’acquérir  » puisque la pratique est essentielle! Je peux vous confirmer que plusieurs je me suis sentie comme étant une « Immigrée Québécoise au Québec « , je n’en reviens tout simplement pas. Qui sommes-nous maintenant ?

    Voilà, je partage avec vous mon vécu, je peux vous assurer que c’est même blessant de ne pas se sentir chez nous, chez nous….

    Voilà Je vous souhaite une bonne journée

Laisser un commentaire

Bessoncourt Autrement |
jpchauvin |
COLLECTIF AUTRE MONDE Magny... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ismailawane2008
| Régis Frey
| Blog politique soutenant "d...