Christine Saint-Pierre : Incompétente, menteuse ou les deux à la fois ?

Ligue québécoise contre la francophobie canadienne

Bureau du porte-parole:  Gilles Rhéaume

bienvenue62@hotmail.com

http://sos101.unblog.fr

 

___________________________________________

Samedi, le 9 février 2008
 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

 
                                                                                                  Pour publication immédiate
 
Nomination douteuse au CSLF
 

 »Christine Saint-Pierre :  Incompétente ou menteuse

ou bien les deux à la fois ? »

 »Mme St-Pierre a ajouté ne pas
savoir si Mme Martin-Laforge était
effectivement contre la loi 101. »
   -Christine Saint-Pierre le 8 février 2008
 
 »La crédibilité des membres du gouvernement du Québec, estime le porte-parole de la LQCFC, est une des colonnes de la démocratie moderne.  Or il appert que dans l’Affaire Martin-Laforge, cette dirigeante du groupe de pression anglophone qui a succédé à la tristement célèbre  »ALLIANCE QUEBEC », qui fut nommée au Conseil supérieur de la langue française le 31 janvier dernier, la ministre Christine Saint-Pierre, responsable de l’application (sic) de la Loi 101, s’enlise chaque jour davantage dans un cafouillage qui discrédite irrémédiablement sa fonction ».
 
 »Comment madame la ministre, poursuit Gilles Rhéaume, peut-elle, sans rire, comme tous les médias du Québec le rapportent depuis hier, affirmer solennellement qu’elle ignore si Sylvia Martin-Laforge est pour ou contre la Loi 101 ?  Une semblable affirmation est dénuée de toute crédibilité.  Comme s’il était possible que le gouvernement du Québec puisse nommer un membre du Conseil supérieur de la langue française, chargé de conseiller la ministre responsable de la Charte de la langue française, sans savoir si cette personne est pour ou contre la Loi 101 ! »
 
 »Ou bien madame Saint-Pierre ment, ou bien elle a fait preuve d’une incompétence crasse en ne faisant pas correctement son travail en ignorant qui elle nomme, termine le porte-parole de la Ligue.  Décidément, la ministre responsable de la loi 101 est dépassée par les événements.  Elle accumule les gaffes et collectionne les faux-pas.  Il ne se passe plus une journée sans qu’elle s’égare dans des justifications aussi nombreuses qu’invraisemblables. Le Premier ministre doit, de toutes les façons qu’on examine son action ministérielle déroutante, la relever de ses fonctions dans le dossier de la langue.  La question du français au Québec est trop cardinale pour que se continue cet amateurisme désolant ».
 
-30-

Publié dans : Non classé |le 9 février, 2008 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Bessoncourt Autrement |
jpchauvin |
COLLECTIF AUTRE MONDE Magny... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ismailawane2008
| Régis Frey
| Blog politique soutenant "d...